jeudi 12 mars 2015

Bingo's Run, de James A. Levine

 

James A. Levine
Contemporain
Piranha 
240 pages
5 mars 2015

Synopsis : Bingo Mwolo est le coureur à pied le plus rapide de Nairobi… et sans doute du monde. À quinze ans, il en paraît à peine dix et c’est grâce à cela et à sa rapidité qu’il parvient à ne pas se faire remarquer par les policiers corrompus lorsqu’il court livrer leurs doses de drogue aux clients blancs de son boss.

Après avoir été le témoin du meurtre du plus important dealer de Nairobi, la vie pourtant déjà risquée de Bingo devient bien plus dangereuse encore. Pris au beau milieu d’une lutte entre parrains de la pègre, il trouve refuge dans un étrange orphelinat dirigé par un prêtre qui ne fait pas que propager la parole de Dieu mais est également à la tête d’un commerce lucratif et peu honnête. Et puis, il y a aussi Thomas Hunsa, un peintre, client de Bingo, qu’il croit être son meilleur atout pour échapper à la misère si il arrive à persuader le monde qu’il n’est pas seulement le coureur le plus rapide, mais aussi le meilleur marchand d’art de Nairobi…

À l’instar des Cerfs-volants de Kaboul de Khaled Hosseini ou du Tigre blanc d’Aravind Adiga, Bingo’s run est un roman attachant qui entraîne le lecteur à la découverte d’une culture étrangère bien peu connue. C’est aussi une histoire pleine de rebondissements inattendus, contée avec tendresse, celle d’un jeune héros qui tente de survivre dans une Nairobi violente et bouillonnante.

Mon avis : À Kibera, un bidonville de Nairobi, le jeune Bingo Mwolo, avec son retard de croissance, est le coureur à pied le plus rapide de Kibera, de Nairobi, et sans doute du Monde... Pratique, pour livrer la drogue aux clients de son boss, Wolf, sans se faire pincer. Bingo est un orphelin de quinze ans, qui a dû apprendre à se débrouiller seul, et, pour survivre, doit travailler pour cet homme méprisable, Wolf. Vivant dans un monde de misère, Bingo a réussi à se trouver des amis, Slo-George, un peu débile, et un de ces clients à moitié fou, un artiste, Thomas Hunsa. Il va voir arriver une lueur d'espoir avec Mrs Steele, qui veut l'adopter... 

J'ai apprécié ce livre bien plus que je l'imaginais au départ. Au fur et à mesure, l'histoire devenait de plus en plus intéressante, et je me suis vraiment attachée aux différents personnages, notamment à Bingo, qui n'a vraiment pas eu de chance dans sa vie. Pas à pas, on suit Bingo dans les bidonvilles, à Kibera, et je m'y suis vraiment sentie. C'est un portrait très vivant de l'Afrique où les jeunes doivent apprendre très tôt à se débrouiller seuls, et ça donne une vision de l'étendue de la misère dans ces bidonvilles, régis par le sexe, la drogue et la violence...

Je pense qu'il est vraiment intéressant de se pencher sur le livre, et je remercie le site Babelio grâce auquel j'ai gagné ce livre, ainsi que la maison d'édition Piranha, que je n'avais pas la chance de connaître, qui m'a envoyé ce livre. C'était une chouette découverte.

4 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé ce livre :) Très original ^^

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout mais il pourrait me plaire :)

    RépondreSupprimer
  3. Le sujet m'interpelle, je l'ajoute à ma WL!

    RépondreSupprimer