mardi 21 juillet 2015

American Desperado, de Jon Roberts et Evan Wright


Jon Roberts et Evan Wright
Biographie, policier
13e Note
704 pages
2013

Synopsis : Ce livre retrace l’histoire intense de John Riccobono alias Jon Roberts. Né dans la famille Gambino affiliée à la Mafia new yorkaise, Jon a sept ans quand il est témoin d’un meurtre commis par son père et doit apprendre la loi du silence. Suivant la voie qu’on lui a tracée, il fait ses armes comme «soldat» du clan Gambino puis s’engage dans les marines et donne libre cours à sa sauvagerie naturelle au Vietnam. On le retrouve à vingt-deux ans à New York, où il supervise le racket des boîtes de nuit pour ses oncles. La vague disco/cocaïne va lui donner des idées et lui faire découvrir Miami, où il devient en quelques années l’un des correspondants les plus actifs du cartel de Medellín, écoulant de 50 à 100 kg de poudre par mois. Son carnet d’adresses se lit comme un bottin mondain: le général Noriega, Richard Pryor, O.J. Simpson,Meyer Lansky, Richard Dreyfuss, Pablo Escobar... Au volant de voitures de luxe, entouré des plus belles femmes, il est aussi charmant qu’amoral et meurtrier. Scrupuleusement documenté, ce livre écrit en collaboration avec EvanWright, romancier et grand reporter, permet de découvrir non seulement la vie d’un criminel extraordinairement audacieux, mais aussi une période chaotique et passionnante de l’histoire américaine. Un beau matin de 1986, le FBI fait une descente chez Jon Roberts. S’ensuit une cavale qui durera cinq ans. Capturé, Jon bénéficiera d’une réduction de peine en échange d’informations. Emporté par un cancer le 28 décembre 2011, il n’aura survécu que deux mois à la publication de ses Mémoires.

Mon avis : Le moins qu'on puisse dire, c'est que Jon Roberts a eu une vie bien rempli. Né dans une famille directement liée à la mafia new yorkaise et à la drogue, Jon - de son vrai nom John Riccobono - n'a pas eu une enfance normale. Rapidement, il a suivi les traces de son père et de ses oncles, pour finir par devenir l'un des cocaine cowboy les plus importants.  

Ce livre, c'est une petite bombe qui risque de vous exploser en pleine face. Elle vous fera perdre foi en l'Humanité, et vous ne croirez plus jamais le proverbe qui dit "Le crime ne paie pas". Jon Roberts en est la preuve. Cet homme, un mafieux, meurtrier sans scrupules, à pourtant réussi à s'en sortir et à échapper à la justice durant des années. 

Son histoire, elle est retracée dans 700 pages, qui sont le fruit de trois ans de travail et d'interviews d'Evan Wright à Jon Roberts. Ce dernier est mort peu après la publications de ces mémoires... que j'ai personnellement été ravie de lire. 

C'est fascinant d'apprendre tout ça sur l'organisation hors-norme des mafieux, de découvrir l'ascension d'un cocaine cowboy. Et le pire, c'est que, même si Roberts est un salopard de première, je l'ai trouvé attachant, voire amusant. Presque tout ce qu'il a fait me répugnait, m'horrifiait, mais je le trouvais fascinant... comme si son charisme ressortait à travers ses pages. Il m'était impossible de le détester, malgré tout ce qu'il avait pu faire. 

Dès les premières pages, il dira : "Peut-être que je suis un psychopathe. La majeure partie du temps que j'ai passé sur cette terre, je n'ai eu aucun respect pour la vie humaine. Ç’a été la clé de ma réussite." 

Oui, ce livre est hors-norme. 

Et c'est pour ça que vous devez le lire ! 

2 commentaires:

  1. Je prends note de ton conseille sans hésiter ! :D

    RépondreSupprimer
  2. Il me tente tellement!! Merci pour la découverte.

    RépondreSupprimer